La création des administrations sociales sous la III° République

Cet article de D. Renard caractérise un phénomène – les cycles de vie  suivis par les administrations publiques  – déjà analysé de la même manière  par l’étude de C. Tuohy sur les politiques de santé en Amérique du Nord, publiée sous le titre Accidental Logics :

Une difficulté de l’analyse des politiques publiques est de comprendre comment s’articulent dans la prise de décision les logiques de court terme propres à la vie politique et les logiques de programme d’action qui se développent normalement à terme plus long. L’histoire des créations successives d’administrations centrales en charge des questions sociales sous la III° République, outre son intérêt propre, fournit un matériau intéressant pour aborder cette question. L’effet de perspective propre aux terrains historiques favorise l’ identification de logiques d’ensemble. L’examen au cas par cas met en évidence au contraire le poids de l’accident et de l’aléa dans la décision. [halshs-00223121]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s