Association Française de Science Politique – Bilan scientifique du congrès 2007

Yves Déloye, secrétaire de l’AFSP, en ouverture du bilan du congrès 2007 :

Deux enseignements peuvent être d’ores et déjà tirés de cet événement. Le premier concerne le fait que la science politique, en tant que discipline de connaissance ouverte sur le monde qui nous entoure, sait parfaitement de montrer son utilité sociale. Derrière des réflexions méthodologiques parfois ardues, des considérations théoriques étrangères au sens commun, des controverses savantes difficiles à décrypter, elle a su traiter des petites et des grandes questions au cœur du débat public et plus encore du destin de nos sociétés politiques. (…) Le second enseignement est également rassurant. Cette capacité renouvelée à s’intéresser aux questions fortes du XXIe siècle ne dispense pas notre discipline d’approfondir sa réflexion méthodologique.

84 pages. Peut-être est-ce un peu trop emphatique que d’ouvrir sur ce document, mais cela permet de situer rapidement les recherches en cours, les styles de questionnement et les impératifs du raisonnement scientifique “à la française” en sciences sociales (par exemple, l’obsession d’aller à l’encontre du sens commun prêté aux autres professions, voire à “l’opinion publique” – mais aussi la très grande diversité des thématiques de recherche).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s